À 77 ans, Jacques Philibert occupe largement sa retraite entre son potager et la quinzaine de ruches installées aux abords de sa maison, à  E‰malleville. La passion de l’€™apiculture, il l’a découverte il y a une trentaine d’années et il n’a de cesse de la partager, notamment dans les pays où elle participe à  la survie des populations.

En dix ans, avec l’€™association Apiflorcev et le soutien de Sow and Encourage Economic Development (SEED), il a installé des ruchers au Niger, au Bénin, au Cameroun, au Mali et en Centrafrique. Sa prochaine mission le mênera au nord de la République du Congo.

 

 

Apiflordev a pour vocation de contribuer au développement des zones rurales et périurbaines des pays les plus déshérités grâce à l’application de techniques modernes et pérennes d’apiculture auprès des populations pratiquant l’apiculture de cueillette ou l’apiculture traditionnelle